UNE BELLE HISTOIRE DE PRÈS DE 200 ANS

FondĂ©e en 1833 par Benjamin BOHIN, notre entreprise voit le jour en Normandie, dans l’Orne Ă  Saint-Sulpice-sur-Risle, lieu oĂč elle est encore situĂ©e aujourd'hui. Notre fondateur, Benjamin, est un homme visionnaire, inventif
 et prĂ©coce ! À l’ñge de 11 ans, il demande Ă  reprendre l’entreprise familiale de production de boĂźtes en bois. AprĂšs deux refus et trois fugues, Ă  17 ans, son pĂšre cĂšde... il atteint enfin son but, et transforme l'entreprise pour en faire celle que vous connaissez aujourd'hui ! 

Sous l’impulsion de Benjamin, l’entreprise lance la production en sĂ©rie, se spĂ©cialise dans la crĂ©ation d’objets Ă  partir de fil d’acier et devient un expert en aiguilles et en Ă©pingles. La consĂ©cration pour les aiguilles BOHIN arrive en 1889 : elles sont rĂ©compensĂ©es par une mĂ©daille d’Or Ă  l’Exposition Universelle de Paris. Les gĂ©nĂ©rations de BOHIN se succĂšdent et dĂ©veloppent une entreprise prospĂšre qui compte en 1914 prĂšs de 600 employĂ©s entre ses usines de production dans l’Orne, la trĂ©filerie en rĂ©gion parisienne et son siĂšge social rue Rambuteau Ă  Paris. AprĂšs guerre, l’essor du prĂȘt Ă  porter, l’arrĂȘt des cours de couture Ă  l’école ou encore l’invention des couches Ă  scratch marquent la fin de la belle Ă©poque pour l’entreprise
 en 1997, elle est au bord de la liquidation judiciaire. Son directeur commercial dĂ©cide alors de la reprendre et la sort de ce mauvais pas. 

BOHIN est aujourd’hui toujours en activitĂ© et propose un large catalogue d’outils de mercerie composĂ© de sa propre production et de produits dĂ©veloppĂ©s par ses partenaires fabricants en France, en Europe et dans le reste du monde. Depuis 2018, Audrey et Fabien RĂ©gnier dirigent cette pĂ©pite Normande et ont pour ambition de « rĂ©veiller cette belle endormie ».

carte-postal-saint-sulpice-sur-risle
archives-photo-atelier-bohin
manufacture-bohin-reflet

Benjamin Bohin, un homme visionnaire

benjamin-bohin

Les voyages de Benjamin influencent les dĂ©bats locaux. Il dira “N'oublions pas que la Chine ouverte nous obligera Ă  vivre de peu par la concurrence qu'ils nous feront chez eux partout en se rĂ©pandant par tout l’univers“. Sur fond de crise et de concurrence fĂ©roce, Benjamin BOHIN abat les cartes du made in France : « Luttez contre le chĂŽmage, achetez français ».

Aujourd'hui, BOHIN est le dernier fabricant français d'aiguilles Ă  coudre Ă  la main et d'Ă©pingles Ă  tĂȘte de verre.

DĂ©jĂ  plus de 190 ans !

L'annĂ©e 2023 a marquĂ© les 190 ans de la marque ! Cet anniversaire a Ă©tĂ© l’occasion de revenir au travers d’une jolie histoire filmĂ©e sur notre cƓur de mĂ©tier : proposer des outils de qualitĂ© qui se transmettent de gĂ©nĂ©ration en gĂ©nĂ©ration. Ce film cĂ©lĂšbre la grande importance que peuvent avoir de petits objets tels que les aiguilles, les Ă©pingles
 Si simples en apparence, et qui pourtant permettent d’accomplir de belles choses ! DĂ©couvrez ce film plein d’émotions, juste, touchant, visuellement superbe et qui parlera Ă  toutes les gĂ©nĂ©rations ! Un film rend hommage Ă  nos petits outils et leur donne une grande place bien mĂ©ritĂ©e ! 

DĂ©couvrez la collection "Les voyages de Benjamin" pour fĂȘter les 190 ans de l'entreprise